Les métiers de l’usinage

Avant de plonger dans les rouages du secteur de l’usinage et ses métiers, voyons d’abord les généralités sur la pratique.

L’usinage

L’usinage est la production de matériaux dans une forme et une taille souhaitées. Habituellement, l’usinage fait référence au travail des métaux; cependant, il peut également être utilisé pour désigner la production de bois, de plastique, de céramique, de pierre et d’autres matériaux.

Si vous avez des matières premières que vous souhaitez façonner en une forme spécifique dans un but précis, vous utiliserez des processus d’usinage pour transformer cette matière première en un produit fini. Des exemples de produits usinés comprennent des écrous et des boulons, des pièces automobiles, des brides, des forets, des plaques et de nombreux autres outils et articles liés à une grande variété d’industries.

Les principaux acteurs de l’usinage

Il existe un très grand nombre de postes dans le domaine de l’usinage mécanique, les métiers évoluant selon la nature de l’activité. Cependant, parmi les plus courants, on trouve les acteurs suivants.

Opérateur régleur

Il s’agit du technicien qui est en charge des outils et des machines à commande numérique. Il reçoit les ordres de fabrication sur les références et les caractéristiques des pièces à usiner et va préparer les opérations de production. La préparation inclut la réception du dossier de fabrication avec les descriptifs des phases d’usinage.

Par la suite, il initialisera les outils et machines nécessaires à la production de la pièce pour entamer les travaux. L’opérateur régleur interviendra tout au long du processus pour vérifier et corriger les éventuelles dérives de l’outil.

Tourneur

Le tourneur est sans doute l’un des métiers les plus manuels du domaine de l’usinage. Ce technicien intervient directement sur les pièces à usiner afin d’enlever les matières pour obtenir les formes et dimensions souhaitées. Au moyen d’un tour, il effectuera la découpe avec la précision que requiert son métier. Les outils du tourneur peuvent être manuels ou informatisés.

Fraiseur

En général, le poste de fraiseur est associé à celui du tourneur, à cause de la similarité de leurs tâches. Mais les compétences comme la spécialisation peuvent amener à créer deux postes distincts pour les deux métiers. Le fraiseur utilise une fraiseuse pour façonner les pièces à usiner. Il réaliser différents motifs, nécessitant une précision élevée, sur les pièces.

Ajusteur

L’ajusteur ou ajusteur-monteur est un technicien qui a pour rôle de définir les phases d’ajustage et de montage des pièces à usiner. S’il s’agit d’un ensemble ou d’un système, l’ajusteur va dimensionner les pièces à assembler et fait les mises au point mécaniques (géométrie, articulation, jeu, etc.). Outre les tâches d’aménagement et de montage, il peut être amené à maîtriser l’utilisation des outils de tournage et de fraisage notamment.

Contrôleur qualité

Le contrôleur qualité est un maillon indispensable de la chaîne de production en matière d’usinage. Il a pour rôle d’attester après vérification la conformité des pièces produites. Pour ce faire, il s’appuiera sur les documents techniques fournis en amont de la production. Le contrôleur qualité interviendra tout au long de la ligne de production.

Les types d’usinage

Il existe trois grands types d’usinage : le tournage, le fraisage et le perçage. Il existe d’autres processus qui entrent également dans la catégorie de l’usinage, mais en ce qui concerne les processus d’usinage modernes, le tournage, le fraisage et le perçage couvrent la majorité.

Tournage

Le tournage fait référence à l’usinage où l’outil est tourné contre un outil qui rase ou coupe la matière première. Le tournage peut ressembler beaucoup à l’utilisation d’un tour (qui serait considéré comme une sorte d’usinage pour le travail du bois), mais contrairement à un tour, le tournage ne nécessite pas que l’outil soit contrôlé par une personne. Les ordinateurs peuvent faire fonctionner l’outil qui façonne ensuite le matériau tourné, permettant plus de précision et de sécurité.

Forage

Le forage est un processus d’usinage où des trous sont percés dans la matière première. Une perceuse à colonne standard est l’un des types d’usinage les plus classiques, mais les pratiques et la technologie modernes permettent au forage d’être beaucoup plus avancé qu’une perceuse à colonne contrôlée par un ouvrier. Les ordinateurs peuvent contrôler une sélection de forets et d’outils de coupe pour créer des trous complexes dans le matériau – le tamis moderne peut être créé avec une grande facilité grâce à la précision et à l’avancement des pratiques de forage modernes.

Fraisage

Le fraisage est le processus qui découpe des trous dans les matériaux à l’aide d’un outil rotatif. Plutôt que de faire tourner le matériau contre un outil de coupe fixe comme le tournage, le fraisage utilise un ordinateur pour contrôler l’outil de coupe rotatif contre un morceau de matériau serré. Contrairement au perçage, les outils de fraisage permettent de découper différentes formes, comme couper la matière première en deux ou ajouter des coupes uniques.

Les variantes de métiers dans le domaine de l’usinage

Les différents métiers varient en fonction de la spécificité du secteur, toutefois, les plus courants sont :

  • Machinistes automobiles
  • Fabricants de moules
  • Machinistes d’engrenages
  • Fabricants d’outils d’alésage de gabarit
  • Machinistes d’entretien
  • Tourneurs manuels
  • Finisseurs de matrices métalliques
  • Fabricants de jauges métalliques
  • Apprentis outilleurs plastiques
  • Machinistes de précision
  • Machinistes de production
  • Outilleurs-ajusteurs
  • Machinistes de salle d’outillage
  • Outilleurs

La liste n’est pas exhaustive, mais ce sont là les métiers les plus courants qui dérivent du domaine de l’usinage.