Comment produire son électricité ?

Chaque jour, de plus en plus de foyers veulent produire leur propre énergie. Dans cet article, on va vous expliquer comment le faire dans votre propre maison, de l’énergie solaire à l’énergie éolienne et d’autres solutions alternatives que les maisons utilisent.

Qu’ils le fassent pour économiser ou pour l’environnement, de plus en plus de foyers commencent à produire leur propre énergie, principalement de l’énergie verte. Il ne s’agit pas forcément d’indépendance énergétique, puisque les maisons peuvent continuer à être connectées au réseau, mais le temps de la production d’énergie, la maison devient autonome, pouvant s’alimenter.

Si on parle de générer notre propre énergie, les 2 formes les plus courantes sont de :

  • Profiter de l’ensoleillement, qu’il soit photovoltaïque ou thermique
  • Exploiter la force du vent avec des mini-installations éoliennes.

Comment produire de l’électricité gratuite ?

Pour produire gratuitement sa propre énergie électrique, en ne comptant que le coût de l’investissement initial, le mieux est d’opter pour un système de panneaux solaires photovoltaïques.

C’est la méthode la plus courante en termes d’autoconsommation. Bien qu’il ne s’agisse pas de l’énergie renouvelable avec la plus grande pénétration sur le marché au niveau industriel, c’est le premier choix des ménages.

L’énergie solaire a une pénétration de plus de 19% et l’autoconsommation solaire est celle qui enregistre le plus de progrès. Un an après l’abrogation de la taxe solaire, l’autoconsommation photovoltaïque a enregistré une augmentation de 90 %.

D’autre part, plus courant au niveau industriel dans notre pays, nous trouvons la production d’énergie éolienne. Ceci est également utilisé au niveau résidentiel, avec des mini-éoliennes pour l’autoconsommation.

Comment produire de l’énergie solaire à la maison ?

L’énergie solaire est le moyen le plus utilisé pour produire votre propre énergie à la maison. Celle-ci est divisée en énergie solaire photovoltaïque et thermique. Tous deux ont pour vocation d’autoalimenter le logement, soit en électricité, soit en eau chaude sanitaire.

Pour produire de l’électricité par rayonnement solaire, la maison doit disposer d’un système de panneaux solaires pour l’autoconsommation. Celles-ci transforment l’énergie solaire en énergie électrique, permettant l’autoconsommation. L’installation peut être connectée au réseau ou déconnectée si elle dispose de batteries capables de stocker de l’énergie et de cette manière la maison peut être autonome pendant les heures où il n’y a pas de soleil.

Il est recommandé d’utiliser les installations connectées au réseau, car c’est l’option la plus économique et offre un rendement entre 10 et 15% par an. Dans le cas d’une installation raccordée, les excédents non consommés peuvent être rejetés dans le réseau, obtenant ainsi une compensation de la compagnie d’électricité. D’autre part, les batteries représentent un investissement important, étant un élément très coûteux de l’installation. Cela réduit la rentabilité du système.

En revanche, si vous souhaitez générer votre propre énergie thermique, la solution pour vous est les panneaux solaires thermiques. Ceux-ci captent la chaleur générée par le soleil et l’utilisent pour chauffer l’eau chaude sanitaire.

Comment créer de l’énergie éolienne à la maison

Une autre façon de produire de l’électricité, bien que moins courantes au niveau de l’autoconsommation, sont les mini-éoliennes. Ces installations transforment la force du vent en courant électrique. Son fonctionnement est similaire à celui de l’autoconsommation photovoltaïque : l’installation peut être raccordée au réseau électrique et ainsi obtenir une compensation pour l’énergie que vous ne consommez pas. Cependant, pour garantir une bonne production, un vent intense est nécessaire dans la zone d’implantation de l’installation. De plus, par rapport à une installation photovoltaïque, les éoliennes représentent un investissement considérablement plus élevé que les modules solaires. Dans un pays comme la France, où on a un grand nombre d’heures d’ensoleillement par an, même dans les régions du nord du pays, il est plus rentable d’opter pour une installation de panneaux solaires.

Concernant les types d’éoliennes utilisées pour l’autoconsommation, on peut parler de 2 types principaux : axe vertical et axe horizontal

Les éoliennes à axe vertical sont les plus largement utilisées dans l’usage domestique, car elles ont besoin de moins de force du vent pour produire de l’énergie éolienne.

Maisons solaires et éoliennes

Une troisième option d’autoconsommation est un hybride entre le photovoltaïque et l’éolien. Cela peut être une très bonne option pour produire de l’énergie de jour comme de nuit, avec ou sans connexion au réseau. Cependant, sans batteries, ce n’est pas une bonne option, car il n’est pas garanti que l’éolienne fonctionne la nuit.

Les petites installations éoliennes peuvent également être un bon complément aux installations photovoltaïques dans les zones peu ensoleillées. Cependant, pour être vraiment rentable, la zone doit avoir du vent 70% des jours de l’année. Il ne fait aucun doute que les zones les plus recommandées pour ce type d’installation sont celles de la côte ou de la haute montagne, où le vent a tendance à souffler fortement, plus que l’intérieur des terres à basse altitude.

En plus des moyens déjà mentionnés de produire de l’énergie à la maison, d’autres moyens d’obtenir de l’énergie thermique sont également utilisés. Parmi ceux-ci on peut compter : fours à bois, chauffage électrique ou gaz, cheminée au bioéthanol.

En conclusion, si vous souhaitez commencer à produire votre propre énergie, vous n’avez aucune excuse ! Aujourd’hui, vous avez plusieurs façons de le faire, que vous vouliez être autonomes et ainsi obtenir l’indépendance énergétique, ou si vous voulez économiser sur votre facture d’électricité et prendre soin de l’environnement. Comme vous l’avez vu tout au long de ce post, l’option qui peut garantir la production d’énergie la plus élevée est les panneaux solaires photovoltaïques.