A LA UNE

En Moselle, les CQPM ont de l’avenir !

En Moselle, les CQPM ont de l’avenir !
Une meilleure employabilité, un parcours professionnel sécurisé, une plus grande polyvalence dans l’entreprise… les CQPM s’imposent de plus en plus dans le secteur de la métallurgie.

01/03/2014

Financé sans aucune aide extérieure, ce dispositif délivré par l’UIMM bénéficie d’une reconnaissance nationale. Il permet de valider ses compétences et d’évoluer au sein de sa fonction. Destiné aux salariés en poste comme aux demandeurs d’emploi, aux intérimaires ou aux jeunes diplômés, cette certification est proposée dans le cadre d’un contrat de professionnalisation ou d’un plan de formation.

Didier Boyer, responsable de la formation au sein de l’UIMM de Moselle est formel. Les CQPM répondent totalement aux besoins d’aujourd’hui des entreprises présentes sur le ba?ssin Lorrain.

Jean Arnould, président de l’UIMM Moselle et patron de ThyssenKrupp Presta France, se félicite également de cette réussite. Pour lui, c’est un moyen pour le salarié formé aux CQPM de valoriser ses acquis et de perfectionner son savoir-faire en équipe et pour l’entreprise c’est l’assurance d’une meilleure compétitivité.

Dans le département de la Moselle, région historique de la métallurgie française, les CQPM remportent un grand succès à tous les niveaux de qualification: le nombre d’inscrits augmente chaque année, de 10 à 15 %. En 2013, près de 280 lauréats ont été honorés, soit un taux de réussite de près de 97%.

Dans les prochaines années, les métiers de la métallurgie vont recruter à tour de bras, des chaudronniers, des soudeurs par exemple, pour remplacer les partants à la retraite. On annonce quelque 100 000 recrutements par an dans toute la France et 2000 en Moselle. Pour séduire les jeunes, l’UIMM a cœur à les rassurer. Aujourd’hui, on est bien loin des clichés véhiculés par les métiers en usine. Les conditions de travail ont changé avec la commande numérique des machines et l’amélioration de l’hygiène, de la sécurité et de la propreté. De plus, les salaires proposés sont 15 à 20% plus élevés que dans d’autres branches professionnelles. De sacrés atouts destinés à convaincre les plus réticents !

A DECOUVRIR EGALEMENT
Nancy : tous les voyants sont au vert pour les CQPM !
06/03/2014

À l’occasion d’une grande soirée consacrée aux technologies industrielles, près d’une centaine de...

> Lire l’article

Embarquement immédiat pour une remise de nouveaux CQPM, chez Airbus
23/07/2013

Les premiers CQPM Correspondant Prévention Santé-Sécurité au Travail et Environnement ont été...

> Lire l’article